freelance, démarrer une rentree sereine

 

Amis freelance, si comme moi vous vous êtes accordés quelques semaines de repos durant l’été, la rentrée peut s’annoncer difficile.
Retour à la réalité : il faut relancer les clients, réorganiser son planning, démarcher de nouveaux prospects etc.
Afin de conserver les bénéfices que vous avez acquis durant vos congés, voici quelques conseils pour démarrer une rentrée sereine.

bureau freelance

Conseil N°1 : To Do List !

Je suis une fan (voir une maso !) des listes. Rien de tel pour s’organiser.
Mais qu’est ce qu’on liste ?
Et bien moi perso., je liste tout !  Des factures à venir, aux prospects potentiels, en passant par les projets que je souhaite voir apparaitre sur mon portfolio, ou encore par les objectifs que souhaitent atteindre.
Oui Mais les listes ça sert à quoi ?
Ca aide à y voir plus clair pour avancer. Et rien de mieux pour la rentrée que de démarrer avec une bonne visibilité sur ce que l’on souhaite faire.

Conseil N°2 : Mettre son profil à jour sur les réseaux sociaux

Linkedin, Viadéo, Twitter etc. Les réseaux sociaux sont une mine de prospects potentiels et vous rendent visibles sur la toile.
Je vous conseille une mise à jour régulière de votre profil. Ajouter vos dernières missions, parler de vos ambitions, de votre façon de travailler etc.
Et pourquoi pas prendre contact avec les prospects qui vous interessent ?

Conseil N°3 : Mettre à jour son Portfolio

Si comme moi vous êtes partis en congés avec une montagne de projets à boucler, vous devez avoir de quoi mettre à jour votre book.
Pour nous freelance, le portfolio est un point crucial à entretenir très régulièrement.
Mais les cordonniers étant souvent les plus mal chaussés, le manque de temps fait que l’on a du mal à bichonner notre communication.
Aussi, en attendant les premiers retours de nos clients, profitons de notre temps libre pour le mettre à jour, et le soigner.

Conseil N°4: Organiser son Agenda

J’ai un peu de temps libre courant septembre, j’en ai profité pour m’inscrire au Salon Créer 2015. J’espère que ce rendez-vous m’apportera de nouveaux clients, et me donnera quelques clés pour avancer.
Mettre à jour son agenda, se fixer des rendez-vous, se former, autant de choses à planifier dès la rentrée si l’on veut s’accorder le temps de le faire.
En effet, une fois dans le rush, on n’a plus le temps de s’organiser des journées pour les forums, les rencontres ou la formation.
Pourtant, dans nos métiers, celà reste primordial. Tenter de vous bloquer des dates pour le faire semble être une bonne solution.

Conseil N°5 :Recontacter vos clients, et faire marcher son réseau

Prendre des nouvelles de vos clients apporte 2 choses :
Celà permet d’entretenir la relation, mais aussi de l’aider à se remémorer vos projets. Peut-être aura-t-il une nouvelle mission à vous confier ?
Pourquoi ne pas inviter M.Client1 à prendre un café pour discuter de ses projets rentrée ?

Conseil N°6: Voir l’année sereinement

Sport, détente, organisation de planning etc. Pour aborder la rentrée sereinement, il faut trouver un rythme de travail qui nous convienne, et s’y tenir.
Afin d’éviter de reprendre un rythme stressant et de se noyer dans le travail, il est important de se trouver un créneau de détente (1h ou 2h dans la semaine).
Egalement, je conseille de définir une journée dans la semaine pour s’occuper de la prospection, des relances, du réseautage et de la compta. En ayant une journée définie à l’avance,
vous pourrez aborder plus sereinement vos journées de production et être ainsi plus efficace.

J’espère que mes conseils vous seront utiles, je vous souhaite une excellente rentrée !

Pourquoi et comment créer une application tablette

La France est un peu en retard par rapport au reste du monde, vis à vis de l’achat et de la démocratisation des tablettes. Nous y arrivons toutefois petit à petit. Aussi, essayons de voir comment une entreprise peut inclure ce support, dans son plan de communication : Pourquoi et comment créer une application tablette.

Pourquoi créer une application tablette

La tablette : un support qui se démocratise

D’après le site eco-conscient.com : 36,2% des foyers français sont équipés de tablettes. C’est un support en pleine expension qui ne cesse de progresser depuis sa sortie. Aussi, en tant qu’entreprise, il est important de ne pas le négliger, au même titre que les smartphones, ou encore les réseaux sociaux. La tablette s’inclue désormais dans une réflexion de communication.

La tablette : une lecture différente

La tablette est à mi-chemin entre le smartphone et l’ordinateur. Elle est un support : digital, nomade, assez petit pour être transporté, mais assez grand pour bénéficier d’une facilité de lecture indéniable.
En celà, ce support est très intéressant.
il faut également noter que la lecture sur ipad offre une certaine proximité avec le lecteur : c’est un support digital (que l’on touche), que l’on utilise généralement chez soi en toute intimité, dans son salon.

L’application tablette : une lecture différente également

Une application tablette c’est un peu pareil : A mi-chemin entre le web et le support papier, l’application tablette permet beaucoup d’enrichissements : son, vidéo, interactions, animations etc..
Elle peut se lire hors ligne c’est à dire n’importe où, une fois téléchargée. Elle permet de zoomer sur certains éléments, et de lire différents du papier. Je précise quand même que le lecteur sur tablette préfère en général jouer plutot que lire, mais j’y reviendrai.

La tablette : un support innovant

L’application digitale est en perpétuelle évolution, grâce aux nouvelles technologies. Vidéo, son, intéraction, réalité virtuelle etc., les possibilités ne cessent de s’élargir et il serait dommage de ne pas en profiter, dans le cadre de la diffusion d’un plan média.

Comment créer une application tablette

Cibler ses lecteurs

Comme pour tous les autres supports, il semble important de bien étudier sa cible. Comment son lecteur agit avec une tablette dans les mains ? que cherche t-il comme information sur ce type de support ? Quel âge a-t-il ? Quels sont ses centres d’intérêts ? etc. Une étude de marché est toujours intéressante pour toucher au mieux sa cible.

Faites-en un jeu

La majorité des applications téléchargées sur tablette sont des jeux. Aussi, ne cherchez à créer un simple support de lecture, mais bien à l’enrichir. Le « lecteur digital » ne lit pas, mais s’amuse. Aussi, si l’application l’ennuie, il passera à autre chose. Chaque page devrait le surprendre, dans son ergonomie mais aussi son contenu et ses enrichisements. Le contenu reste primordial, s’il n’a pas d’intérêt, le lecteur zappera également. Toute la difficulté est donc de trouver le juste milieu entre le contenu et le ludique.

Pensez Valeur et non rentabilité

Selon une étude, le site znet.fr nous rapporte que la majorité des applications téléchargées sont gratuites. En tant que dirigeant d’entreprise, ne vous attendez donc pas à faire du bénéfice en vendant une application. C’est un support qui ne déclenche pas ou peu de bénéfice. A moins que vous fassiez une application gratuite qui incluerait du contenu payant.
Une bonne solution également est d’y intégrer de la publicité.
Il faut noter que l’intérêt d’une application tablette n’est pas d’être rentable, mais d’apporter une valeur ajoutée à une marque ou un produit.
Le support et les enrichissements de ce type de publication, offrent une certaine modernité et une bonne image des produits.

Inclure l’application tablette, dans une diffusion 360°

Ce que nous nous accordons à dire, nous, professionnels de la communication, c’est qu’une application tablette ne peut être sortie seule, hors contexte. Elle doit au contraire être incluse dans un plan média global : Un site internet, des supports papiers, une application smartphone, et une application tablette. Chaque support ayant sa spécificité et sa manière à lui de faire ressortir des éléments.

Pour conclure, je vous conseille vivement de réfléchir à une application tablette cohérente avec votre cœur de cible, ses habitudes. L’application devrait être pensée pour intéresser cette cible et l’inviter à aller au delà du support (site internet, magasins, lieu de vente etc.). Incluse dans un plan média complet, l’application tablette que vous choisirez de créer devrait être pensée pour mettre en valeur un produit ou une marque, et orienter votre client vers un support dédié à la vente : site internet, magasins etc.

Aquafadas Wave cocktail : un petit bilan

Le rendez-vous était visiblement attendu par beaucoup d entre nous, puisque nous étions une petite centaine à assister à la conférence.
Celle-ci a permis d’illustrer differents moyens d’exploiter l’outil, selon les besoins et les contextes de chacun. Au programme : 3 suisses, le studio baylaucq, mais Media au Pluriel aussi ou encore l’Institut d’Aide à la Pratique Médicale (IAPM) .

Aquafadas, Des débuts prometteurs

Ce qui ressort de cette présentation c est que le plug-in n’en est encore qu à ses débuts. L’outil n’a que 4 ans et évolue en même temps que son utilisation.
Des débuts prometteurs donc, si l on en croit ses utilisateurs et les nouveautés à venir : fonction scan, automatisation des enrichissements etc.

Aquafadas, une diversité de possibilités

Argumentaire de vente, catalogue intéractif, magalogue, mais aussi support d’enseignement, l’outil permet de publier des applications diverses, dans différents domaines.
L’application dédiée à un contexte d’enseignement a particulièrement marqué mon esprit. L intervention de l’IAPM, drôle et dynamique y est sans doute pour quelque chose.
Mais surtout, c est une utilisation qui change de celle que l on en fait dans la com’ et qui est plutôt prometteuse : Zoom sur radio, écoute en boucle de son pulmonaire, étude de scanner, fonction tracé pour commenter les examens des patiens, dossier médiacal intéractif etc. Autant de possibilités qui ont fait progresser les élèves qui ont eu en main l’application. Impressionnant !

Aquafadas : à utiliser dans votre crossmédia

Au delà de l exposition des fonctions d Aquafadas, l’intervention d’Electric News (blog de référence en digital publishing) a permis à chacun de remettre dans son contexte la bonne utilisation de l’outil.
Le plug-in est « juste » un moyen de communiquer sur un support digital.
Les 2 Vincent rappellent dynamiquement, que la clé du succès, réside dans l’adaptation du contenu de vos appli. en fonction de votre support : on ne lit pas et ne communique pas de la même façon sur ordi, tablette ou smartphone.
Aussi, ils conseillent vivement d’exploiter l’outil Aquafadas, dans le cadre d un plan média à 360°.
En effet, une application seule ne se suffira pas à elle-même. Référencement, intérêt du contenu, cross média, étude de la cible, tout cela devra être pris en compte si vous voulez que votre appli. Soit téléchargée et utile pour vos lecteurs.

Aquafadas : un tour du monde

Enfin à l’issue de cette conférence, Aquafadas a annoncé son tour du monde qui débutera le 3 juin 2015 à Paris et présentera ses nouvelles fonctionnalités, que j attends personnellement, impatiemment.

Rendez-vous à l’Aquafadas Wave Cocktail

Aquafadas et Electric Studio nous invitent Mardi 5 Mai 2015 dans les locaux de Price Minister (Paris) pour un Aquafadas Wave Cocktail.

Un Aquafadas Wave Cocktail, Pourquoi faire ?

En tant que freelance, je rencontre régulièrement des chefs d’entreprises, qui ignorent encore tout des solutions de publication numérique. Les possibilités d’exploitation de l’outil sont riches et pourraient être appliqués dans bien des cas.
Aussi ce Cocktail pourrait présenter la solution à grand nombre de dirigeants.

Le cocktail a pour but de :
« – Découvrir comment votre business peut tirer profit des nouveaux supports mobiles
– S’inspirer des stratégies de ceux qui publient déjà sur tablettes et smartphones :
la responsable communication des 3 Suisses ;
Media au Pluriel l’agence conseil en solutions de publication cross-media ;
la rédaction d’Electric News, site dédié au digital publishing
– Rencontrer l’équipe Aquafadas
– Partager vos experiences et bonnes pratiques autour d’un apéritif »

wave cocktail aquafadas

5 mai 2015, 17h30 – Paris, France.
Dans les locaux de Price Minister – Rakuten Group
40 Rue Dussoubs – 75002 Paris

N’hésitez pas à vous inscrire !
Pour en savoir plus sur l’événement, et vous y inscrire : Aquafadas Wave Cocktail

sortie du magalogue 3 suisses fevrier 2015

Je vous annonce la sortie du magalogue 3 suisses fevrier 2015 !
L’année dernière les 3 Suisses ont changé de stratégie de communication. (un peu tard me direz-vous ! mais il n’est jamais trop tard).

Un virage à 360

Nouvelle campagne, nouveau site, nouveaux supports, nouvelle charte, l’image de la marque se veut plus tendance et plus dynamique.
Aujourd’hui, fini les gros catalogues papier, nous avons désormais droit à des « magalogues », print et digitaux.

Une version digitale du magalogue

Depuis Septembre dernier,  Les 3 Suisses ont lancé leur application tablette.
Au sein de celle-ci, ils ont intégré un Kiosk Aquafadas avec le contenu enrichi de leur magalogue, un mensuel digital, qui existe également en version papier.
D’abord géré en externe par une agence parisienne, l’équipe des 3 Suisses s’est fomé en fin d’année et a repris les magalogues en interne.

Et moi dans tout ça ?

Afin de gérer au mieux les délais, ils ont fait appel à mes compétences, et j’ai eu l’occasion de travailler avec eux, sur le développement de ce magalogue.

sortie du magalogue 3 suisses fevrier 2015:
[print_gllr id=342]


Je vous invite à télécharger l’application, à vous rendre dans le Menu en haut à droite « Magalogue », et télécharger celui de février.

Espérant qu’il vous plaira !

Bref ! Crée ton propre épisode : Canal plus a 30 ans !

canal-30ans

Si toi aussi tu as aimé bref ! et si tu t’interesses un peu au stratégie de communication des marques, alors je pense que cet « algorythme » te plaira.

A l’occasion de ses 30 ans, Canal + nous propose de créer notre épisode de  » bref ! » .
Un « Bref ! » entre-coupé d’extraits d’emissions de Canal + préalablement sélectionnées parmi un choix à l’accueil du site.
Je trouve le principe plutôt bien réfléchi, et vous ?

 

Masques CSS : vers de nouveaux usages dans le webdesign- Vincent De Oliveira

masques css

 

Les masques existent depuis « presque » toujours dans Photoshop, c’est même l’une des fonctionnalités primordiales. Aucun designer ne peut s’en passer. Pourtant, c’est tout frais sur le web, en tout cas depuis que la communauté délaisse Flash. En se basant sur mes expérimentations, cette conférence est un tour d’horizon de l’utilisation des masques sur le web. Elle tentera d’expliquer les différences entre clipping et masking (les deux types de masques) en CSS et en SVG en présentant de nouveaux types d’effets visuels ainsi que de nouvelles interactions rendues possibles grâce à eux. Présenté par Vincent De Oliveira Formateur CSS & UI. Auteur du livre CSS3 Le design web moderne.

Source : Paris Web

Semaine Digital à Bordeaux

Cette semaine s’est déroulée la 4eme édition de la Semaine du Digital à Bordeaux.

semaine du digital

Les temps fort de l’événement

 

La culture et le numérique

Comment les musées exploitent les technologies numériques pour favoriser les visites.
Cette thématique a le vent en poupe.
Dans notre région du Pas-de-Calais, le Louvre Lens exploite déjà de nombreuses possibilités techniques et a crée un pôle dédié aux technologies numériques : le Louvre Lens Vallée, composé de Start-up numériques.
Les musées se modernisent et font preuve de belles innovations. Vous pourrez découvrir quelques exemples ici.

Les femmes du numérique

Je vous  parlais dans un article précédent (Je suis une femme du numérique !), de la Commission Femmes Numériques.
Durant la Semaine du Digital à Bordeaux, cette commision a décerné le trophée Excellencia à 5 femmes Hight tech. (en savoir plus).

l’e-éducation

Les enjeux du numérique dans l’éducation font également partis des thèmes abordés au cours de la semaine.
Un sujet également au cœur des préoccupations des acteurs numériques.
Comment exploiter les nouvelles technologies au service de l’éducation ? Les livres intéractifs, l’apprentissage du langage HTML (coding)  etc.
Des problématiques récurrentes, qui amèneront à faire de nos têtes blondes, les nouveaux experts du digital.

la jonction entre l’économie des entreprises numériques et l’économie des entreprises classiques

1h-pour-reussir-son-site

Le marketing digital et ses enjeux, ou comment exploiter les données des médias sociaux pour être plus productifs.
Community Management, Google Analytics, référencement, campagne sur les réseaux sociaux, autant de sujets qui sont au cœur de l’économique des entreprises d’aujourd’hui.

En plus de ces thèmes se sont déroulés des spectacles, des ateliers ou encore des workshop.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=X6ZcW9DyDRw]

Une belle semaine pour les professionnels du digital.

En savoir plus sur l’événement.

le 3D printshow les 17 et 18 octobre à Paris

3Dprintshow

Le salon 3D printshow, sponsorisé par Autodesk, revient les 17 et 18 octobre à Paris pour une 2nde édition.
Au programme de l’événement, qui se déroulera au Carrousel du Louvre : des ateliers, des conférences, des présentations époustouflantes.

Environ 55 exposants nous feront découvrir les plus incroyables créations sur des thèmes très divers.

themes 3D print show

De la Mode à l’architecture,  des objets quotidiens au médical, en passant par la nourriture ou encore la musique, l’impression 3D est partout et ne cesse de nous surprendre par ses innovations.
A l’honneur cette année, le Nouvel Espace Cuisine, ainsi que qu’une mise en valeur des création dans le Secteur Médical.

Barilla avait déjà annoncé en janvier dernier, la mise en place de capsules d’ingrédients pour fabriquer des pâtes.
Ces capsules, destinées à être vendues chez les restaurateurs, sont directement inspirées des capsules de la marques Nespresso®, et ouvrent un marché certain pour le secteur de l’agro-alimentaire.

Adobe quand à lui offre désormais  la possibilité d’imprimer en 3D avec Photoshop CC. (le tuto : ici).

L’impression 3D n’est encore qu’au début de son existence et offre déjà une multitude de possibilités aussi révolutionnaires les unes que les autres.
Un marché a suivre et a exploité pour tous les secteurs !

Infos pratique pour le Salon:
3D Printshow
Les 17 et 18 octobre 2014
Plein Tarif: 22.50 €
Tarif Etudiant: 17.50 €