5 bonnes raisons de confier son image à un professionnel

Voici 5 bonnes raisons de confier son image à un professionnel .

Vous n’êtes pas graphiste !

non pas comic sans ms
Sans faire l’apologie du graphisme, je tiens à rappeler qu’être graphiste est un métier à part entière.
Il m’a fallu plus de 5 années d’études et pas moins d’une dizaine d’années
d’expérience pour devenir une graphiste comptétente.
Ne vous offusquez lorsque l’on vous dit que votre logo, fait sous word avec une Comic sans ms, et plein d’images trouvées sur Google autour, n’est pas lisible !
C’est notre métier et notre savoir-faire qui veut ça.
Il ne me viendrait pas à l’esprit de faire le métier d’un plombier, chirurgien ou encore menuisier.
Pensez qu’il en va de même pour le métier de graphiste.

Nous ne sommes pas de simples «dessinateurs».

taf
Je prends l’exemple de la conception d’un logo.
Nous allons réfléchir à une identité qui soit cohérente avec votre activité.
Nous allons ensuite travailler pour trouver une idée juste. Celà peut prendre un temps fou. Il m’est arrivé en agence de faire plus de 300 propositions à un client et de passer plus d’une semaine à plusieurs pour trouver un logo abouti.

Un logo a besoin d’être simple, lisible en petit et en noir blanc.
L’illustration (si elle est nécessaire) doit être en rapport avec votre nom de marque et votre activité.
C’est un exercice plus difficile qu’il n’y parait.
Voici quelques exemples de très beaux logos : supers logos

votre image est primordiale pour vos clients

devenez crédible
Là encore, une bonne raison de confier son image à un professionnel.
Si vous souhaitez être pris au sérieux par vos clients et par tout le monde d’ailleurs, votre image de marque a besoin d’être soignée et de qualité.
Si votre identité est faites à la va-vite par vos soins en 1h, pensez-vous véhiculer sérieusement l’image d’une entreprise de qualité et soignée ?
Votre logo est la première chose qui reflète votre entreprise.
Il sera partout, sur tous vos supports : devis, facture, carte de visite, camion etc.
Le confier à un professionnel sera un gage de qualité.

Vous pourrez ré-exploitez vos fichiers

Le problème lorsque l’on fait son logo soit même et que l’on n’a aucune idée des contraintes d’impression, d’images etc.
on se retrouve souvent avec un logo inexploitable pour les imprimeurs.
Pas vectorisé, en rvb, en 72 dpi… Aïe !
Un graphiste vous fournira votre logo en vecteur, en CMJN, RVB, niveau de gris et Noir et blanc.
Vous pourrez ainsi le ré-utiliser sur tous vos supports de communication :
print ou web sans problème.

Un graphiste n’est pas forcément cher

qualite-discount
Je vous vois déjà crier : « ah mais si !  »
Non un graphiste n’est pas forcément cher !
Dites vous que votre garagiste prend 55€ de l’heure.
Et que votre graphiste, s’il est bon, investira de son temps pour vous concevoir un visuel de qualité.
Personnellement, je peux vous faire un logo à 100€, mais il faudra vous dire que je passerai moins de 2h dessus, et qu’il ne sera donc pas aussi réfléchi qu’un logo à 250€ pour lequel j’aurais travaillé près de 5h.

Vous n’êtes pas convaincu ? Prenons un nouvel exemple :
Vous allez chez un concessionnaire automobile :
Si vous lui dites : « je veux une voiture pas chere. »
Il vous orientera certainement vers un modèle de type Clio.
Alors que si vous lui dites : « je veux une voiture de qualité. »
Il vous orientera sans doute vers un modèle de type audi ou BM ou autres.
Au même titre qu’une voiture n’est pas une voiture,
un logo n’est pas un logo
.
Nous pouvons vous offrir nos services à des échelles différentes selon votre budget et vos envies.
Soyez conscient tout de même, que la qualité, ça se paye.

5 bonnes raisons de confier son image à un professionnel

Voilà, je vous ai donné quelques bonnes raisons de confier votre image à un professionnel.
J’espère que vous comprendrez mieux l’intérêt de le faire et que celà vous donnera envie de faire appel aux services de « vrais » graphistes.
bonne chance pour vos activités.

Marques : intégrez les réseaux sociaux à votre stratégie

Les réseaux sociaux sont venus bouleverser nos modèles de communication. Aujourd’hui dans une société où l’échange et l’ultra-individualisme priment, nous ne pouvons plus communiquer avec nos clients comme il y a 5 ans.
je vais tenter de mieux vous faire comprendre les enjeux de l’implication des réseaux sociaux dans votre stratégie de communication.

generation z

1 – pensez a la génération z

Non non, je ne parle pas de Zoro, Zebulon ou Zorg, mais bien de cette génération née dans les années 2000, nourrie aux biberons de réseaux sociaux et de télé-réalité.
La génération Z a aujourd’hui 15-20 ans et, est notre public de demain, voir d’aujourd’hui.
Ces ado, extrêmement individualistes, cherchent en permanence du contenu, afin de briller sur la toile, auprès du public qui les suit. Ces acteurs agissent comme une marque à part entière, et font leur personnal branding quotidiennement auprès de leur communauté.

Afin de ne pas être du mauvais côté de la fracture numérique générationnelle, il est primordial d’axer sa communication en fonction de ce principe. Si les grandes marques l’ont déjà compris, vous petites PME, faites évoluer votre façon de communiquer.

2 – penseZ Emetteur / Récepteur : c’est terminé !

Si votre stratégie de communication est  encore basée sur ce principe,  faites-la évoluer.
En effet, cette communication à sens unique consiste à délivrer un message à destination de votre cible. Cible que vous avez pris soin d’analyser, de connaître et de classer.
Dans l’idéal, votre message sera perçu par elle, et déclenchera l’action que vous souhaitez.

Aujourd’hui avec les réseaux sociaux et les révolutions technologiques, votre cible n’est plus juste une catégorie de personnes bien définie, mais le monde entier.
Et votre public n’est plus simple récepteur mais devient acteur.
On les appelle les consomm’acteurs.

converser

 

3 – Conversez ou mourrez !

Votre cible souhaite avoir un véritable échange avec vous.
En effet, votre client est  à la fois le décideur, l’influenceur, l’acteur, le promoteur de vos produits.
Notre monde se porte vers une communication conversationnelle, exigeant la transparence et l’honnêteté de votre part.

idee de votre cible4 – Votre cible a des choses à dire !

Les entreprises d’aujourd’hui devraient profiter des réseaux sociaux pour construire des plateformes collaboratives à destination des clients, fournisseurs ou partenaires.
L’idée est d’intégrer votre public à votre business model.
Un crowdsourcing efficace permet de mieux comprendre les attentes de votre cible et de valoriser ses idées.
La plupart de vos consommateurs sont créatifs et peuvent vous apporter les critiques et suggestions nécessaires à la bonne évolution de vos produits.

Les médias sociaux ont fait évoluer les comportements et les marques sont aujourd’hui contraintes d’engager le dialogue avec leur cible. Ce sont les consommateurs qui sont décideurs, et qui font évoluer l’économie. C’est eux qui sont définissent votre e-reputation. Et c’est à double tranchant.

5 – Gérez votre e-reputation

On parle souvent d’e-reputation pour ses aspects négatifs, mais cette dernière peut véritablement offrir une valeur ajoutée à votre entreprise, si elle est bien pensée.
Créez -vous une identité numérique positive, basée sur la communication et l’échange.
Votre image sur les réseaux sociaux est au moins aussi importante que celle que vous publiez dans la presse ou sur tout autre support média. Si vous la soignez aussi bien que les autres, et non pas comme une option sur votre site,  elle devrait vous apporter des retours positifs.

bureau community manager

6 – Ne négligez pas votre community manager

Il est encore courant de confier son community management et ses actions sur les réseaux sociaux à un petit stagiaire sympa, ou au jeune diplômé qui souhaiterait faire ses armes.
On le choisit en général pour son jeune âge, et sa maîtrise parfaite des réseaux sociaux (Bref ! un  Z). Or, l’image que vous véhiculer sur les réseaux sociaux, se doit d’être parfaitement étudiée, et adaptée à votre culture d’entreprise.
Votre petit jeune, aussi volontaire qu’il soit, aura besoin de s’empreigner de l’univers de la marque pour pouvoir communiquer stratégiquement dessus. Il faut l’aider !
Au même titre que sur tous les autres supports, la communication sur ces médias doit être stratégique et réfléchie.

CONCLUSION

Osez changer vos plans de communication. Bouleversez votre vision des choses et entrez dans l’ère du digital. Il y a encore aujourd’hui beaucoup trop d’entreprises qui négligent les réseaux sociaux. Soit en n’y étant pas présentes, soit en communiquant mal avec son public. Votre stratégie de communication doit être basée sur un principe participatif et multi-communautaires. Vos consommateurs sont les acteurs de votre communication, faites les participer.